• Chapitre 11

      J'ai l'air maligne moi, avec Confus sur le dos à courir comme une dératée, elle en a de bonnes Cendrillon: mais ce qu'elle ne sait pas c'est que pendant une bonne partie de mon temps libre, je fais la course contre Chamonix, mon chamois apprivoisé. Donc elle peut toujours courir Cendrillon... D'ailleurs elle s'est déjà arrêtée. Pff! Quelle fainéante! Et hop! voilà je l'ai dépassée!

      - Olivia, arrête-toi!

      M'arrêter? Et puis quoi enco... Oh oh... Mais depuis quand elle est là cette falaise?

      - C'est bon, tu comprends pourquoi il faut s'arrêter tu n'as pas pris le bon chemin... enfin si mais on va dire que tu as pris le raccourci et donc l'aéroport est en bas de la falaise et toi en haut!

      Non mais et puis quoi encore!  Des falaises, on en dévale avec Chamonix, il faut juste savoir s'y prendre et visiblement Cendrillon ne sait pas faire. Et je n'ose même pas imaginer ce trouillard d'Arneau qui d'ailleurs est en train de se réveiller sur mon épaule...

      - Oulah... On est où? Oh mais tiens, Olivia! Je vois que finalement tu...
      - Tais-toi Arneau, et descend de sur mon dos.
      - Non j'ai pas envie je suis bien là.
      - D'accord alors c'est moi qui vais te faire descendre.

      Et je jette Arneau dans le vide. Celui-ci crie à se rompre les cordes vocales...

      - Mais t'es malade?!
      - T'inquiète, je vais utiliser mes pouvoirs pour lui confectionner un beau petit lit d'arrivée...

      Et là je me concentre. C'était quoi déjà la formule qu'on a apprise en cours d'histoire et qui a permis au Héros de faire apparaître un coussin qui a sauvé ses proches d'une mort certaine? Ah, je crois que c'était ...... FéaPaaaRèTrinKoucinPlise ! Youpi! Ca marche!

      - Aïe! C'est quoi ce truc? crie l'autre depuis en bas.
      - Ce truc vient de te sauver la vie!

      Et après cette réponse brève à mister Confus, j'entreprends de descendre la falaise sous l'œil attentif de Cendrillon...
      Après un court instant, j'arrive en bas. La descente de la falaise m'a pris un cours instant car j'ai fini par prendre la même voie qu'Arneau, ça allait plus vite. Aussitôt arrivée en bas, j'ai droit à un concert de grognements d'Arneau,  vexé de ne pas avoir fait la même chose que moi à l'école:

      - Quoi,mais c'est quoi ce délire? C'est quoi cette formule et ce truc?
      - La formule, c'est notre héros qui l'a prononcée et depuis nous l'apprenons tous par cœur,  et comme quoi, ça sert.
      - Mais nous on n'a pas de truc comme ça sur Eau, c'est trop nul!

      Je m'abstiens de répondre que c'est car Eau est une Terre vraiment nulle. Sur ces entre-faits, Cendrillon arrive.

      - Pfiou, tu as dû bien te fatiguer Olivia!
      - Ben t'es passée par où toi?
      - Oh mais par l'ascenseur bien sûr! Il faut être une sotte comme toi pour ne pas penser à le prendre!
      - Mais tu aurais pu me prévenir!
      - Ah quoi bon? C'était amusant de te voir descendre!
      - Bon les filles, on se calme! Je vous signale qu'on a un tour du monde à faire!
      - Oui oui...

      Et nous voila parti pour Terre...

    « Chapitre 10Feu »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :